about News

12c : (Pure) Unified Auditing

Une nouveauté de la 12c est l’audit unifié (Unified Audit Data Trail). Cette nouveauté n’a pas été très mise en avant par rapport à de nombreuses autres fonctionnalités, et pourtant elle est vraiment intéressante pour qui s’intéresse à la sécurité. Mais avant de parler de l’audit unifié, un petit rappel sur l’audit traditionnel peut être lu ici : Activation, Configuration et Lecture de l'Audit Standard et Fin . En résumé en version 11gR2 et antérieure, il n’existait pas d’audit global. Il y avait plusieurs types d’audit avec chacun leur règle d’implémentation et chaque type d’audit avait son stockage spécifique comme décrit dans le schéma ci-dessous :

Lire la suite : 12c : (Pure) Unified Auditing

News: Le secret du H:

Ca y est je me suis monté un nouveau PC ! Tant mieux pour vous me diriez-vous mais quel rapport avec Oracle? Tout simplement : dans News: Problème de sécurité sur les passwords 12c j’avais alerté sur la facilité à "éventrer" le mot de passe H: stocké dans sys.user$, mais je n’avais pas réussi à le faire moi-même car je m’étais arrêté sur le fait que oclHashcat n’était pas compatible avec ma vieille carte graphique (et je savais que j'allais bientôt en changer). J’aurai peut-être pu avec Hashcat mais je n’avais pas trop cherché. Ma nouvelle configuration avec une carte graphique GTX 960 me permet donc d’utiliser oclHashcat pour résoudre le secret mis dans le MD5 du mot de passe H:, je me suis donc un peu plus investi, et le résultat a été payant.

Pour rappel d’après le document Best of Oracle Security 2015, le mot de passe hash H: est MD5(secret + ":" + password). Dans ce document qui est en fait un support de présentation il y a écrit que le secret est "par exemple" XDB.

Lire la suite : News: Le secret du H:

Migration 11g/12c

Cela fait un petit moment maintenant que la 12c est sortie. Il est peut être donc temps de migrer votre vieille 11g en 12c… et pourquoi pas vers la 12c avec la nouvelle architecture CDB. De toute façon, officiellement, il va bien falloir un jour migrer vers les CDB puisque Oracle annonce le désupport de l’ancienne architecture après la 12c :

The non-CDB architecture is deprecated in Oracle Database 12c, and may be desupported and unavailable in a release after Oracle Database 12c Release 2. Oracle recommends use of the CDB architecture.

La pression monte… faut-il migrer en CDB alors ? Peut-être.

Lire la suite : Migration 11g/12c

News: Problème de sécurité sur les passwords 12c

Dans l’article La sécurité des mots de passe de février 2013, j’expliquais qu’il était important d’avoir une gestion des mots de passe, car il était aisé de les casser et surtout en 10g car ils étaient chiffrés en DES et je conseillais de forcer la génération du mot de passe qu’au format 11g dans la base car il était généré en SHA1 et donc soit disant plus dur à casser. Hélas ce n’est pas/plus vrai. En lisant une présentation sur le bilan annuel des problèmes de sécurité sur Oracle rencontrés en 2015: Best of Oracle Security 2015 de red-database-security.com, j’ai découvert le projet hashCat. HashCat et oclHashCat est un casseur de mot de passe il supporte plein d’algorithme et j’ai testé et effectivement il fonctionne très bien.

HashCat n’utilise que le CPU mais oclHashCat utilise en plus les GPU de vos cartes graphiques (Nvidia ou AMD). Les mot de passe Oracle les plus rapide à casser avec oclHashCat (version Nvidia CudaHashCat) c’est le format SHA1 de la 11g suivi de de celui de la 10g en DES et enfin « logiquement » les mots de passe de la 12c au format PBKDF2/SHA512. Pour donner une idée, avec un monstre de seulement 18.500$ (8 Nvidia GTX Titan X et 2 Inel Xeon E5-2600V3) red-database-security.com met pour casse un mot de passe de 8 caractères (alphanumerique seulement):

  • 8 minutes pour la version 10g
  • 58 secondes !!! pour la version 11g
  • 60 jours pour la version 12c

Au la vue du résultat dans un premier temps, on peut se dire, il faut rapidement passer sur la 12c pour enfin sécuriser les mots de passe, la différence de temps de cracking est énorme entre la 11g et la 12c.

Mais hélas tout n’est pas aussi rose. C’est ce que nous allons voir.

Lire la suite : News: Problème de sécurité sur les passwords 12c

OLR/OCR/VOTING, kesako?

Il y a souvent confusion entre l’OCR (Oracle Cluster Registry) et les voting disks. Pourtant  ils ont des rôles bien différents. Leur seul point commun est l’obligation lors d’une installation Oracle RAC 11gR2 (et plus) avec ASM d’être mis dans le même storage (même diskgroup). En effet à l’installation on indique les disks ASM qui vont former le diskgroup « initial » et va stoker l’OCR (je dis bien OCR et pas les OCR) et les voting disk (je dis bien les voting disks et pas le voting disk).

Je vais donc dans cet article expliquer à quoi servent l’OCR et les voting disk, mais aussi détailler où ils se cachent et sous quelle forme. Mais avant je rajouterai un autre fichier : l’OLR (Oracle Local Regitry) bien souvent méconnu et pourtant tout aussi critique lors du démarrage du cluster sur un noeud. De plus du fait de son nom il peut y avoir une confusion avec l’OCR alors que leur rôle et leur stockage sont totalement différents.

 

Lire la suite : OLR/OCR/VOTING, kesako?